Burchadinger

Les Burchadinger ou Hunfriding sont une dynastie alémanique qui régna de 799 à 973 sur la Souabe. Ils sont les descendants directs de la maison de Wettin.

Le nom Burchadinger vient du prénom de trois membres majeurs de cette dynastie : Burchard Ier de Souabe, Burchard II de Souabe et Burchard III de Souabe.

Liste des membres

  1. Hunfried Ier, margrave d’Istrie et de Raetia 807-835 ⚭ Hitta
    1. ? Hunfried II, comte d’Istrie, fondateur de Schänis, 823-824 comte en Raetia
    2. Adalbert Ier. († 8 janvier 846), comte de Raetia et de Thurgovie c. 836-c. 838 ⚭ NN
      1. Udalrich, seigneur de Schänis
      2. Hunfried III, comte dans le Zürichgau
      3. Adalbert II, der Erlauchte († v. 900/906), comte de Thurgovie, Albgau, Hegau, am Untersee et bertholdsbaar
        1. Burchard Ier (* 855/860, † exécuté le 5 novembre 911), margrave de Raetia, comte de Thurgovie et baar, 909-911 duc de Souabe (Liutgard de Saxe) ⚭)
          1. Burchard II. (* 883/884, X 28 avril 926 près de Novare), margrave de Raetia, duc de Souabe 917-926 ; ⚭ 904 Regelinda (* vers 888, † après 959), probablement fille du comte Eberhard II dans le Zürichgau (Eberhardinger) et Gisela; elle épousa en secondes noces Conradine Hermann Ier, duc de Souabe de 926 à 949 ;
            1. Gisela, abbesse de Waldkirch (* vers 905, † 26 octobre 923/925) ⚭ Hermann Graf im Pfullichgau († après 954)
            2. Hicha (*c. 905 † 950, ⚭ Werner V. (* c. 899, † c. 935) Comte dans le Nahegau etc., fils: Conrad le Rouge) (Salier)
            3. Berta (* vers 907, † 2 janvier 961, ⚭ I 922 Rodolphe II († 11. juillet 937) Roi de Stronghold depuis 912, roi d’Italie 920 – 926, roi de Basse-Bourgogne (Arelat) depuis 933 (Guelfes); ⚭ II 938 Hugues le Mal († 947), comte d’Arles et de Vienne, depuis 926 roi d’Italie (Bosonides)))
            4. Burchard III. (* c. 915 † 11 novembre 973) Duc de Souabe depuis 954, ⚭ I Wieltrud (Immedinger), non documenté; ⚭ II 954 Hadwig (Souabe) († 28 août 994), fille du duc Henri Ier de Bavière (Liudolfinger)
              1. (I) Bertha ⚭ Waldred (Immedinger), non documentée
              2. (I) Dedi (Dietrich), peut-être ancêtre des Wettins, non documenté
              3. (I) Burchard, comte dans le Liesgau, peut-être ancêtre des comtes de Goseck, comte palatin de Saxe, non documenté
              4. (I) Hermann, non documenté
              5. (I) Hamelrich, non documenté
            5. Adalrich, le Saint Moine à Einsiedeln († 973)
          2. Udalrich de Souabe (* 884/885, † 30 septembre...)
        2. Adalbert III, comte de Thurgovie, comte de Scherragau († exécuté le 6 juin 911)
        3. Dietbirg (Theotberga) ⚭ Hucbald, comte de Dillingen († 909)
        4. Manegold

Sources

  • Reuter, Timothée. L’Allemagne au début du Moyen Âge 800-1056. New York: Longman, 1991.
  • Otto Feger: Geschichte des Bodenseeraumes, Bd. 1, Lindau, Konstanz, 1956, Seiten 196f.
  • Herbert Berner (Hrsg.): Hohentwiel, Bilder aus der Geschichte des Berges, Konstanz, 2. Aufl., 1957.
  • Casimir Bumiller: Hohentwiel. Die Geschichte einer Burg zwischen Festungsalltag und großer Politik. Stadler Verlag, Konstanz, 2. bearb. Aufl., 1997; ISBN 3-7977-0370-8.
  • Roland Kessinger und Klaus Michael Peter (Hrsg.): Hohentwiel Buch, Singen, Bonn, 2002; ISBN 3-933356-17-2.
  • Alfons Zettler: Geschichte des Herzogtums Schwaben, Stuttgart, 2003; ISBN 3-17-015945-3.
  • (de) Karl Schmid, « Hunfridinger », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 10, Berlin 1974, Duncker & Humblot, p. 66 (original numérisé).
  • icône décorative Portail du Saint-Empire romain germanique
  • icône décorative Portail du Moyen Âge central